LE WEBZINE DE LA DRépanocytose

Dossier Santé

Les réseaux de santé

HISTORIQUE:

Les réseaux ont été créés par  la loi du 4 mars 2002 (Droit des malades) afin de répondre à l’une des préoccupations majeures du système de santé, à savoir le maintien à domicile, chaque fois que c’est possible. Ils sont bâtis sur une triple ambition :

✔ La prise en charge globale et continue du malade par le décloisonnement entre la ville et l’hôpital

✔ La qualité médicale avec la mise en place de protocoles de soins, la coordination et la formation pluridisciplinaires

✔ La transformation du malade en acteur de sa propre santé, par le développement de la prévention et de l’éducation thérapeutique.

Les réseaux de santé sont des facteurs de décloisonnement de notre système de santé, notamment entre l’hôpital public ou privé et la ville.Ils promeuvent la coordination de tous les intervenants, la valorisation de leurs actions respectives, ainsi que la responsabilisation des malades situés au centre de l’organisation. 

Le résultat attendu est l’amélioration de la qualité de la prise en charge des pathologies.

Ce sont des outils nécessaires à la structuration de l’offre de soins qui répondent aux priorités des politiques de santé publique.

 

MISSIONS :

Les missions s’articulent autour de trois axes :

✔ La coordination des acteurs
✔ La formation et l’information
✔ La prise en charge des besoins
spécifiques de la population

 

EVOLUTION DES PRATIQUES: 

En 2012, pour faire face à la réduction des budgets publics d’une part, et pour d’autre part, renforcer la prise en charge des malades, les responsables des réseaux ont été invités à mutualiser leurs moyens humains et matériels. Dorénavant, ils devront opérer à travers des regroupements de réseaux positionnés sur des thématiques récurrentes et produire des projets structurants.

 

FINANCEMENT 

Capture d’écran 2013-06-05 à 12.03.30

Les budgets des réseaux sont alimentés par un fonds public, le Fonds d’Intervention pour la Qualité et la Coordination des Soins ( FIQCS). Depuis la loi d’Août 2010, c’est l’Agence Régionale de Santé qui décide de la création des nouveaux réseaux. Ces dernières années ont été marquées par l’émergence d’une nouvelle tendance, « les budgets publics contraints », ainsi les crédits alloués à la Martinique ont diminué de 29,38 % de 2009 à 2011.

Est-ce une manière de sonner le glas des réseaux de santé ?

 

14 RESEAUX CREES EN MARTINIQUE 

Quatorze réseaux ont été créés en Martinique.  

Addictions, Obésité, Périnatalité, Gérontologique, Resp’ir, Accidents vasculaire cérébraux ( Ermancia), Soins palliatifs (Wouspel), Handicap, Soins sida ( RIVH97-2), Hépatite C (RVHC972), Sexualité, Oncologie, Drépanocytose et Diabète.

Toutefois certains réseaux de santé sont en panne de fonctionnement pour des raisons diverses.

 

Recommended

Leave a Comment