LE WEBZINE DE LA DRépanocytose

Hygiène

Drépanocytose et activités physiques

Drépanocytose et activités physiques, chacun son rythme

Dr Gylna LOKO, Centre de la drépanocytose, CH Mangot Vulcin, Martinique

 

Je suis AS. Puis-je faire du sport ?

OUI. Une personne AS n’est pas drépanocytaire. Elle peut donc pratiquer du sport ou une activité physique. Il faut cependant éviter la plongée en grande profondeur et le sport en très haute altitude ( plus de 1500 mètres d’altitude)

 

Peut-on pratiquer des activités physiques ou sportives quand on
est drépanocytaire ?

OUI. De manière générale, les activités physiques ne sont pas interdites ; elles sont plutôt conseillées et elles nécessitent quelques précautions. L’aptitude est déterminée par un médecin (après un examen clinique et des examens spécialisés), personnalisée, selon les symptômes de la maladie et les complications qui existent.

 

Peut-on faire du sport en compétition quand on est drépanocytaire?

NON. Les sports de haut niveau et les sports de très grande endurance (marathon) sont à proscrire. Ils sollicitent de manière trop importante les muscles et les autres organes participant à l’effort et peuvent déclencher des crises vaso-occlusives sévères. 

 

Quelles sont les précautions à prendre pendant l’effort physique ?

Elles sont multiples. Les plus importantes sont : 

• Avoir une hydratation orale régulière pendant l’effort ; elle sera plus importante que l’hydratation quotidienne conseillée : pour l’adulte, 2,5 à 3 litres par jour.

• L’activité doit être modérée, en respectant les recommandations médicales prévoir un temps d’échauffement lent et progressif.

• éviter les environnements pouvant provoquer des douleurs (trop froids, trop chauds).

• avoir une connaissance de ses propres limites et des facteurs pouvant provoquer des crises vaso-occlusives.

 

Quelles peuvent être les conséquences du non-respect des
précautions durant  l’activité ?

La principale conséquence est la survenue d’une crise vaso-occlusive avec des douleurs pouvant être importantes et nécessiter une hospitalisation.

 

Je suis drépanocytaire. Est-ce que je peux nager ?

OUI. La natation est une activité qui peut être pratiquée avec  un temps de baignade modéré, en évitant de s’exposer aux courants d’air et en se réchauffant très vite après le bain.

 

Y a-t-il beaucoup de drépanocytaires qui exercent une activité physique ou sportive ?

OUI. Beaucoup de patients, peu douloureux, pratiquent une activité physique ou sportive de façon régulière sans retentissement sur leur santé.

 

Recommended

Leave a Comment